conseil municipal

Le conseil municipal du jeudi 21 novembre dernier comportait un rapport constituant un moment fort de l’année concernant la gestion municipale:
le Débat d’Orientation Budgétaire ou DOB pour 2014.

 



La soirée s’annonçait agréable et détendue

La réunion commençant par un questionnaire soumis aux élus sur leurs connaissances en matière de tri sélectif. OUF! Ils s’en sortirent tous bien sans mélanger les cartons.

Puis, un accrochage regrettable
Son origine : une déclaration de l’adjoint aux affaires sociales, en réponse à un article du blog de l’association J’AIME CHAPONOST, provoquant une réaction vive d’un élu d’opposition suivie de son départ.

Conseil Municipal

  • Le conseil municipal n’est pas un relais de la campagne électorale.
    On peut être d’accord ou pas sur le contenu de cet article mais une chose est certaine,
    Monsieur le Maire est garant de la démocratie locale et doit veiller dorénavant à ce que cela ne se reproduise plus.

Vint le moment tant attendu du DOB…
Comme à son habitude le délégué aux finances - à l’aise dans les chiffres - a présenté avec talent, pédagogie et humour parfois.
Il compara même les résultats nationaux aux autres pays d’Europe et d’Afrique tel que le BURKINA FASSO.

CE QUE L’ON PEUT RETENIR

« Tout va très bien madame la marquise ! »
S’est posée la question du sens des chiffres tels que le chômage, le déficit, la dette.
Réalité, fantasme ou foutaise.


Regrettons qu’à ce moment-là que le débat s’oriente vers des considérations nationales.


Il est vrai qu’il n’y avait plus rien à dire car Chaponost va très bien.
La dette par an sera, fin 2013, inferieure à ce qu’elle était fin 2007, soit 6.3 M€.
Merveilleux! Plus on dépense moins on s’endette.
Alors d’où vient cette ressource ?
Monsieur le Maire serait-il l’abbé SAUNIERE de CHAPONOST ?

Saluons au passage la responsabilité et le sens moral de l’équipe en place car elle votera un budget 2014 qui sera de transition et n’engagera pas l’équipe suivante.
Evidement hors question médiathèque.

NON ! Ne dormez pas tranquilles braves gens….
Les actifs de la commune étant vendus il faudra bien lever l’impôt pour assurer le fonctionnement et faire face aux investissements tels que la voirie et tous ceux liés à un accroissement rapide de la population.

S’en est suivi le débat ou seule la majorité s’est exprimée:
Un tel proposant la relance de l’économie par l'écologie...

Tels autres refusant la crise et l’austérité génératrice de très pauvres et de très riches…
Bref, tout un ensemble d’arguments que l’on a entendu il y a un peu plus d’un an au cours d’une autre campagne.


Mesdames, Messieurs les élus locaux,
votre rôle est de vous occuper des Chaponois !
Ne l’oubliez pas !